Après la programmation, l'Extreme Programming, le Fingers-in-the-nose Programming et la programmation avec les pieds, le développeur jeune papa d'aujourd'hui doit maintenant apprendre, maîtriser et faire face à un nouveau type de programmation : le Baby-sitting Programming !

J'ai été confronté à ce nouveau challenge ce week-end, lors d'une tentative de finir quelques scripts en PHP que j'avais sur les bras, alors que j'étais seul avec mon fils à la maison.

Alors qu'est-ce donc ? Et bien imaginez, votre rejeton confortablement installé sur vos genoux devant l'ordinateur, parce que c'est là qu'il a décidé d'être précisément au moment ou vous voulez commencer à travailler. Aucune chance de l'envoyer pratiquer une autre activité, ce ne sont que hurlements et "Papa porte !" ou "Papa nordinateureu !" vous empêchant de toute façon de faire quoi que ce soit.

Donc, votre fiston sur les genoux, vous vous attaquez à ce script PHP, en essayant de rester concentré, pendant qu'il vous lit à haute voix votre script en vous arrachant l'oreille gauche ("ah dij va me ga te be re !!") et que bien sur vous êtes obligé de répondre toutes les deux, trois phrases sous peine de vous faire secouer par le menton ("Ah oui mon chéri c'est bien !") et perdre la ligne que vous lisez à l'écran. Vous devez aussi sans arrêts lever vos mains du clavier pour intercepter les siennes qui vont tantôt mettre des jolis pâtés sur l'écran, ou bien pianoter à votre place sur le clavier, en général pendant que vous attrapez la main qui est collée sur l'écran !

Imaginez-vous la scène ? Et bien c'est cela le Baby-sitting Programming, discipline qui fait passer les autres méthodes de développement pour des vacances ! Bien sûr pour pouvoir vous vanter de faire du Baby-sitting Programming il faut que à la fin, et malgré tout ça, votre script marche, sinon cela serait trop facile.

Bien sûr.