C'est une espèce de réponse à un SMS tardif hier soir de @__g1__ qui se fichait assez ouvertement de moi en me demandant si je n'étais pas trop dégoûté de la nouvelle.

Franchement je ne sais pas, l'histoire est assez glauque apparemment, montrant peut être bien à quel point Mike est un trou du cul et à quel point finalement les autres font passer l'avenir de la grosse machine avant 25 années d'amitié.

Mais on le sait très bien, dans toute histoire il y a trois version, la tienne, la mienne et la vérité...

La version de Mike, qui demande de mettre en pause Dream Theater pour 2 années, usé qu'il est par 20 ans de travail non stop est recevable, surtout finalement si l'on regarde la lente dégradation de la qualité de la production de DT (dans le dernier album c'est finalement les reprises ("Stargazer") qui sont le mieux...). Dans son esprit, faire un break est salutaire pour recharger les batteries, et mieux revenir avec une inspiration et une envie renouvelée... Le refus du reste de groupe, de cette demande de leur "leader" naturel est assez incompréhensible, préférer aller au clash que de ranger son ego, très étrange. Bref le pauvre Mike qui n'en peut plus arrête ici l'aventure, compréhensible.

La version de Dream Theater maintenant, officielle en tout cas, pas de break, entrée au studio en janvier 2011, et rien ne doit arrêter cela, même pas la demande de monsieur Portnoy. Cela dit, si l'on lit entre les lignes c'est plus édifiant : En fait, bizarrement, Mike est très fatigué de DT mais pas de tout les autres projets qu'il a en cours, car en effet le bougre n'a pas une minute de répit et ne cesse d'enchaîner les super groupes (écoutez "Transatlantic" si vous ne connaissez pas c'est terrible...). Or, Dream Theater va finalement laisser passer quand même plus de 2 ans entre "Black Clouds..." et le prochain album à venir (dont l'enregistrement ne commencera pas avant Janvier 2011) et le calendrier de DT entre ces deux disques n'a pas été très surchargé. Le groupe veux donc remettre ça et finalement ce trou du cul de Mike portnoy leur dit : "a ben non, hein, j'suis fatigué de DT moi, pi j'ai un agenda de ministre sur l'année prochaine avec plein de trucs en cours, alors on va faire un break, enfin vous surtout, pour que moi je puisse faire ce que je veux...". Difficile a avaler.

La vérité maintenant, et ben personne ne sais, mais c'est sûrement entre les deux, avec des responsabilités partagées, sûrement un éparpillement artistique de Mike et un manque d'organisation général, et rien ne me fera penser qu'a leurs places il n'y avait pas moyen de s'arranger. Je pense que Mike voulait partir et que ça ne dérangeait finalement pas les autres...

Tiens, ça me rappelle le départ de Kevin Moore, c'était la catastrophe, tout ça, et puis finalement Dream Theater c'est remis, ça a été différent, mais DT est toujours là.

Allez, je retourne écouter "Awake" moi...